Patrick Fievez parle de Château BIB dans l’Echo

Extrait:

L’été est là, le BIB est de retour!

Saisonnier, le BIB? Plus vraiment. Mais il attire les amateurs toujours prioritairement en cette saison, celle des barbecues, pique-niques et autres plaisirs de repas en plein air.

Nom déposé, «bag in box», ce contenant à la poche souple, qui fait véritablement barrière à l’oxygène, l’ennemi du vin, est de plus en plus présent sur nos tables. Convivial, écologique, même si la poche n’est pas – encore – recyclable, le BIB est devenu un phénomène dans l’univers des ventes de vins. Il a même détrôné la bouteille dans des pays scandinaves (Suède, Norvège) en termes de ventes. En France, il représente aujourd’hui 39% des volumes de vins «tranquilles» (non mousseux) vendus dans la grande distribution! En Belgique, ses ventes progressent également, même si en grande distribution, les nouveautés sont curieusement rares depuis quelques années.

Château BIB: un caviste dédié à ce contenant

Chris De Baets est un caviste pas comme les autres. Dans son magasin de Kessel-Lo, il vend des vins exclusivement en BIB. Il distribue la gamme de «Verre après Verre», un négociant bordelais qui les conditionne uniquement au château ou au Domaine, avec un système mobile. Rarissime! Des vins de Bordeaux mais aussi de Gascogne, du Languedoc et de Provence. Il en importe également d’autres, provenant de producteurs qui garantissent des vins dont la qualité est similaire à celle des bouteilles. Des vins d’Italie (Abruzzes, Piémont) et du Portugal (Douro).

Le Chardonnay de Porte Claire, IGP Méditerranée 2017 BIO (Sud de la France).  Cette «indication géographique protégée» renseigne que les vins sont issus d’une vaste zone du sud de la france. Ce blanc, produit de l’agriculture biologique, délivre une jolie minéralité, un nez floral et une fraîcheur bienvenue. Un chardonnay toutefois très sudiste qui appelle, dans l’assiette, calamars «à la plancha» et sauce aïoli. on l’apprécie vers 10°.